download (3).jpeg

Artists

Bruno Catalano • Jonty Hurwitz • Jean-Paul Donadini • Craig Alan • André Nadal • David Gerstein • Isabel Miramontes • Nerone • Jesus Curia • Frédéric Avella

BART SOMERS

 

ABOUT

Bart Somers models it with a hammer and finishes it with a welding torch. His sculptures present characters and animals in motion, in action, sometimes running. Their balance is perfect. As he explains : "Three hundred kilos of corroding iron, 15 mm thick and as flat as a coin, wait in front of my large hydraulic press and my cutting torch, like a painter's empty canvas, or the empty screen in front of the writer.In this very moment my imagination takes shape and I flash my torch.  Each facet of my sculpture achieves its form as I patiently work towards the end result. I sculpt with a forging hammer and paint with my cutting torch – a pure way of working. My workshop on the wharf in Heusden stimulates creation on a large scale. From the moment I arrive in the morning, the clanging of hammers and the wail of grinders become my ringtones. It’s fascinating to see how iron can assume organic shapes, how it can be made soft as a horse’s muzzle. And when you stroke the rump of my zebra, you can feel the curve of it’s firm buttocks".


A PROPOS

Bart Somers réalise ses sculptures à l'aide d'un marteau, puis fait les finitions au chalumeau.  Ses sculptures représentent des personnages ainsi que des animaux en mouvement, en parfait équilibre. Comme il l'explique : " Trois cent kilos de fer réparti sur 15 mm d'épaisseur, aussi fin qu'une pièce de monnaie. Lorsque je suis devant ma presse hydraulique et mon chalumeau coupeur, je me sens comme un artiste devant sa toile vide, ou un écrivain devant ses pages encore blanches. A ce moment précis, mon imagination prend forme et ma torche s'éclaire alors. Tous les aspects de ma sculpture prennent forme tandis que je travaille patiemment pour atteindre le résultat final.  Je sculpte avec un marteau, et peint à l'aide de mon chalumeau - une méthode assez simple. Mon atelier situé sur le quai à Heusden stimule beaucoup ma création . A partir du moment où j'arrive le matin, les percussions des marteaux et le gémissement de ma ponceuse deviennent mon alarme quotidienne. C'est fascinant de voir comment le fer peut épouser différentes formes, et comme il parait doux au toucher, comparable à un museau de cheval.